Comment calculer le nombre de jours d’absence ?

Comment calculer le nombre de jours d’absence ?

Il existe plusieurs façons de calculer l’absentéisme d’un employé sur la masse salariale. Pour trouver la bonne chose, il est nécessaire de déterminer la raison de l’absence. Maladie, accident du travail, absence autorisée ou non autorisée. Dans cet article, nous verrons en détail les différentes méthodes de calcul qui existent pour la bonne conduite de la paie.

A lire en complément : Quand s'affiche la prime de naissance sur la CAF ?

Définition d’une absence

Dans l’entreprise, une absence est le moment où l’employé n’est pas présent à son travail. En général, l’absence est sujette à une réduction des salaires , sauf si cette dernière est prévue par la convention collective ou le Code du travail. Voici une liste des absences qui sont admissibles à une rémunération, que ce soit par l’employeur qui respecte les salaires ou d’autres organisations comme le CPAM, les pensions, etc.

A découvrir également : Comment faire la demande préparé CAF ?

  • Congé payé
  •  ; Arrêts maladie ou accident du travail ;
  • compenser le repos ou le RTT ;
  • jours fériés (selon la convention collective) ;
  • Congé pour événements familiaux (mariage, décès, naissance, etc.)

Il convient de garder à l’esprit qu’une absence, en général, est une suspension du contrat de travail. En cas d’absence injustifiée et non autorisée, la résiliation du contrat de travail peut être envisagée par l’employeur.

Les différentes méthodes de calcul

Une fois que la raison de l’absence est connue, vous pouvez compléter la paie de l’employé et calculer le montant du salaire qui lui a été versé à la fin du mois.

Il est important que la déduction salariale corresponde exactement au moment de l’absence.

Avant de commencer, vous devez vérifier avec l’entreprise et la convention collective, dont cela dépend pour déterminer les heures de travail et les jours de travail réels. savoir : calendrier (tous les jours de la semaine), travail (du lundi au samedi), travail (du lundi au vendredi).

Si plusieurs méthodes de calcul de la retenue à la source sont acceptées, le calcul après les heures réelles est essentiellement appliqué et validé par la Cour de cassation. Dans tous les cas, la méthode de calcul choisie ne peut pas être la moins favorable pour l’employé.

Voici les différentes méthodes de calcul de l’absentéisme d’un employé .

Méthode des heures réelles (Cour de cassation)

Pour calculer l’absence au réel, il est nécessaire de faire ce qui suit :

Montant de la dette = salaire mensuel* Heures d’absence/nombre d’heures qui auraient dû être fermées.

Attention, cette méthode utilise les heures réelles que l’employé aurait dû faire. Selon le mois, le nombre total d’heures est de 140 à 161 et non 151,67 heures.

Méthode sur la moyenne des heures

Cette méthode est basée sur les heures mensuelles lissées.

Montant de la dette = salaire mensuel* heures d’absence/151,67 pour le temps plein ou 130 pour 30 heures à temps partiel, 104 pour 24 heures à temps partiel.

Méthode sur les jours civils réels

Cette méthode est utilisée lors de l’arrêt d’une maladie ou d’un accident du travail : toutes les situations où chaque jour de la semaine est pris en compte.

Montant de retenue = salaire mensuel/nombre de jours civils réels* Nombre de jours civils

Méthode sur les jours calendaires moyens

Aussi connu sous le nom de trentième méthode. Cette méthode de calcul n’est plus vraiment appliquée aujourd’hui. Il a été principalement utilisé pour le calcul des IJSS (allocations journalières de la sécurité sociale).

Montant de la Rétention = Salaire moyen* Nombre de jours civils d’absence/30

Pour rappel, la méthode de calcul des IJSS aujourd’hui est la suivante :

Montant des IJSS = le salaire total des 3 derniers mois précédant l’interruption/91,25.

Méthode réelle de station d’affaires

Montant du débit = salaire mensuel/nombre de jours ouvrables réels par mois* Nombre de jours ouvrables manquants

Méthode moyenne des jours ouvrables

Cette méthode est le plus souvent utilisée pour les jours fériés payés en semaine, c’est-à-dire du lundi au vendredi.

Montant débiteur = salaire mensuel* nombre de jours ouvrables absents/21,67

21.67 est le nombre moyen de jours ouvrables par année. Il est obtenu par ce calcul : 52 semaines* 5 jours ouvrables par semaine/12 mois

Méthode sur les jours ouvrables effectifs

Montant de retenue = paye mensuelle/nombre de jours ouvrables effectifs dans le mois* Nombre de jours ouvrables d’absence

Méthode sur la moyenne des jours ouvrables

Cette méthode de calcul est utilisée pour calculer les congés payés lorsque l’entreprise travaille en semaine, c’est-à-dire du lundi au samedi.

Montant de retenue = numéro de paye mensuelle* Nombre de jours d’absence/26.

Nous espérons que cet article vous a aidé et que le calcul de l’absence d’un employé rémunéré n’est pas un secret pour vous.

Pour aller encore plus loin, découvrez des cas spécifiques et bien plus encore grâce à la méthode complète d’apprentissage de la paie https://anthony.systeme.io/55870e8f

Vous pouvez aussi aimer :