Quelle crèche choisir pour le bien-être de votre enfant ?

Quelle crèche choisir pour le bien-être de votre enfant ?

Les établissements d’accueil et de garde des nouveau-nés sont multiples et fonctionnent selon des modes variés. Tout en plaçant la sécurité au sommet de la liste des priorités, certains parents accordent une attention particulière au type de centre qu’ils sélectionnent. Suivez ici pour explorer les options qui s’offrent à vous et faire le choix parfait pour assurer le bien-être de votre trésor.

Optez pour une crèche classique publique

Encore appelée crèche municipale, la crèche classique publique est une réponse sociale de la collectivité publique au besoin de l’équilibre travail-famille des parents. Les inscriptions pour ce type d’établissements sont reçues dès le sixième mois de grossesse au siège de la mairie du lieu de résidence. En général, les places sont affectées après une assise des commissions d’attribution. L’avantage de ce type de crèche collective est qu’elle est économique. Cet atout pousse de nombreux futurs parents à effectuer des demandes pour un nombre de places limité.

A voir aussi : Comment obtenir l'autorité parentale exclusive ?

Choisissez de préférence une crèche privée

Les établissements privés de garde d’enfants sont créés pour pallier le déficit de places dans les structures publiques. Cette alternative permet aux parents employés dans une entreprise privée de voir leur enfant inscrit. Ces centres répondent aux mêmes exigences sécuritaires et sanitaires requises dans les garderies publiques.

En général, les crèches dites interentreprises acceptent les candidatures des responsables d’entreprises pour le compte de leurs salariés. En tant que parent, vous pouvez solliciter l’aide de votre employeur à cet effet. Le cas échéant, vous consentez à supporter une partie du montant d’inscription. Elle correspond à la tranche que vous auriez payée pour une crèche publique.

A voir aussi : Les meilleures activités pour divertir vos enfants cet été

Lorsque l’employeur répond favorablement à votre requête, il consent à se substituer à la collectivité publique et supporte sa part de charge. Bien entendu, des avantages fiscaux sont reconnus à l’entrepreneur. Il s’agit notamment d’une réduction sur l’impôt des sociétés et sur le crédit d’impôt famille.

La crèche d’association est-elle une option envisageable ?

La crèche associative est en général créée par une association des parents au sein d’un établissement. Elle est tenue et gérée par l’équipe de direction de l’association et financée à travers les cotisations des uns et des autres. Certaines crèches associatives sont dites parentales. Elles fonctionnent non seulement avec les cotisations de ces derniers, mais aussi par leur implication personnelle. Ces centres quasi privés et restreints répondent strictement aux exigences de sécurité et d’hygiène.