Comment bien choisir son gerbeur

Comment bien choisir son gerbeur

Dans le métier de manutention, il existe une panoplie de matériels adaptés à différentes tâches, mais avec un même but, faciliter le travail du manutentionnaire. Parmi eux, l’incontournable gerbeur est d’une utilité remarquable. Cependant face aux différents modèles proposés, le choix peut s’avérer parfois difficile ; découvrez dans cet article, comment bien choisir son gerbeur.

À quoi sert un gerbeur ?

Le gerbeur à la même utilité qu’un chariot élévateur, il peut également soulever de lourdes charges pouvant aller jusqu’à 2 tonnes. Par contre, son mode de fonctionnement est manuel, mais peut être également doté d’une assistance électrique. Contrairement aux autres appareils de manutention, le gerbeur assure le déplacement des marchandises grâce à un transpalette et un guidon. Indispensable à la manutention de palettes, il peut être électrique ou semi-électrique pour faciliter le rangement en hauteur. Le gerbeur est un alternatif au chariot élévateur, mais en plus pratique pour les espaces confinés. Toutefois, il ne requiert pas de certificat CACES, qui est obligatoire pour l‘utilisation d’un chariot élévateur. Pour une efficacité maximale, il convient de faire le bon choix en termes de charge utile, d’ergonomie et de marques, faites le choix d’un gerbeur Toyota, offrant une garantie et une robustesse hors pair. 

A lire aussi : Quelques informations concernant le diamant blanc

Choisir son gerbeur en fonction de quelques critères

Pour bien choisir son gerbeur, il est essentiel de définir vos priorités en termes d’utilisation. Il en existe différents modèles, du manuel au modèle électrique en passant par le semi-électrique. Il convient de noter qu’il existe des modèles tout terrain (3 roues) adaptés tantôt à l’utilisation en interne qu’externe. Pour affiner vos recherches sur le web, la marque de choix d’un gerbeur peut faire toute la différence, à cela, n’oubliez pas d’ajouter une demande de devis, car les gerbeurs se différencient en qualité et en prix. Par ailleurs, il est important de noter que l’utilisation d’un gerbeur réduit considérablement les risques de santé, liés à la mauvaise posture et aux accidents professionnels.

Les différents types de gerbeurs sur le marché

Il existe trois principaux types de gerbeurs disponibles sur le marché : manuels, semi-électriques et électriques.

Lire également : Comment aider l’enfant à bien écrire?

C’est un équipement économique qui sert surtout pour les petites hauteurs. Il est idéal pour des tâches simples telles que la mise en rayon ou l’approvisionnement d’un petit magasin ou entrepôt. Cependant, il faut penser à bien gérer une fatigue physique importante.

Ce type de gerbeur offre une combinaison intéressante d’énergie manuelle et électrique. Il permet une plus grande efficacité tout en conservant une certaine flexibilité dans les mouvements, ce qui réduit la fatigue physique par rapport à un chariot élévateur classique. Les modèles avec assistance électrique sont adaptés aux environnements intérieurs limités où la charge utile ne dépasse pas 1,5 tonne.

Les modèles entièrement motorisés sont particulièrement adaptés aux entreprises nécessitant des opérations rapides et fréquentes selon vos besoins précis. La capacité maximale peut aller jusqu’à deux tonnes pour certains modèles haut de gamme ; ils sont aussi dotés d’une plus grande hauteur de levage allant jusqu’à six mètres. Ce type de matériel est recommandé pour les activités industrielles intensives nécessitant un usage régulier.

Selon leur conception technique, les gerbeurs peuvent être équipés de roulettes ou de chenilles pour se déplacer sur des surfaces lisses, accidentées ou inégales. Le choix du type de gerbeur idéal doit prendre en compte la nature des charges à transporter, leur poids, la fréquence d’utilisation, les conditions d’utilisation ainsi que le budget disponible.

Les avantages et inconvénients de chaque type de gerbeur

Le choix du type de gerbeur dépend essentiellement des besoins spécifiques de l’entreprise. Les professionnels doivent donc prendre en compte les avantages et les inconvénients inhérents à chaque type d’équipement.

Le gerbeur manuel, bien qu’il soit économique, est limité en termes d’efficacité surtout pour le transport des charges volumineuses ou pesantes. Sa manipulation nécessite une grande force physique qui peut entraîner fatigue ou accident si vous devez transporter des charges importantes.

Le gerbeur semi-électrique, quant à lui, offre une efficacité accrue grâce à son assistance électrique tout en conservant une certaine flexibilité dans ses mouvements. Ce modèle permet aussi une réduction significative de la fatigue physique par rapport au chariot élévateur classique. Toutefois, sa capacité utile reste assez faible ce qui limite l’utilisation du matériel pour transporter des marchandises trop lourdes.

Le modèle entièrement motorisé • le gerbeur électrique • possède plusieurs avantages considérables comme sa capacité maximale élevée pouvant atteindre deux tonnes ainsi que sa hauteur maximale impressionnante allant jusqu’à six mètres selon certains modèles haut-de-gamme sur le marché. Il est adapté aux opérations intensives dans les activités industrielles nécessitant un usage régulier. Toutefois, ce type de gerbeur peut coûter relativement cher et demande une maintenance régulière pour son fonctionnement optimal.

Le choix du modèle adapté doit prendre en compte la nature des charges à transporter, leur poids, la fréquence d’utilisation ainsi que les conditions d’utilisation du matériel. Un investissement bien pensé offrira non seulement une meilleure efficacité mais aussi une rentabilité accrue pour l’entreprise qui saura tirer parti des avantages du gerbeur choisi.