Comment soigner un Erysipele avec huiles essentielles ?

Comment soigner un Erysipele avec huiles essentielles ?

Erysipèle

A voir aussi : Une cure thermale peut vous aider à guérir la polyarthrite rhumatoïde

Voici l’histoire de Marie qui m’a écrit ce commentaire le mois dernier :

J’ ai fait un érysipèle il y a quelques années, la jambe reste plus grande, plus rouge, plus lourde, la peau épaissit… Je voudrais traiter cette jambe pour qu’elle ne me fasse plus peur parce qu’elle est assez grave à cause de complications possibles.

A voir aussi : Comment prendre CBD ?

Quelles huiles ou composition puis-je utiliser pour réduire progressivement cette chaleur permanente, pour améliorer la qualité de la peau, la rendre plus douce, plus mince et plus résistante au soufflage , parce que si je suis blessé, la guérison prend beaucoup de temps. Quand une « crise » apparaît, la jambe se réchauffe, rougit et la peau fait mal…

Qu’ est-ce que l’érysipèle ?

érysipèle (parfois appelé erisipelas) L’ est une infection cutanée causée par une bactérie streptococcique ou staphylococcique. se produit souvent sur la jambe, ainsi que sur le pied ou la cheville, ou même d’autres parties du corps.

Elle se caractérise par une peau qui devient chaude, rouge qui gonfle, brille, et elle est souvent douloureuse, comme c’est le cas avec Marie. C’est donc une infection, mais elle est plus fréquente chez les aînés.

Comment l’érysipèle est-il atteint ?

C’ est souvent une lésion cutanée qui augmente le risque d’infection :

  • mycoses avec des fissures
  • piqûres d’insectes
  • coupure
  • maladies de la peau
  • même œdème des membres inférieurs

avec une Inflammation pour éliminer cette bactérie. C’est la raison pourquoi il y a ce gonflement douloureuxEt cela est également aggravé par une immunité réduite ou une insuffisance veino-lymphatique. C’est donc une bactérie qui est introduite dans le corps en raison de lésions cutanées. La peau réagit alors intensément et la chaleur permanente.

Comment l’érysipèle se manifeste-t-il ?

Il y a une forte augmentation de la températureplaques rouges, oedémateuses et brillantes qui peut atteindre jusqu’à 40°C. Des apparaissent sur la peau, ce qui provoque de la douleur et une sensation de brûlure.

Comment traiter l’érysipèle ?

Il est particulièrement nécessaire de consulter un médecinIl est clair que l’on ne peut pas prendre de risques car une bactérie a été introduite dans le corps. Par conséquent, il sera nécessaire de traiter avec une antibiothérapie par voie orale. pour le diagnostic et le traitement oral.

Comment soulager l’érysipèle ?

Huile de Tamanu

Je pourrai intervenir plus tôt sur cette affaire de Marie.

Il existe plusieurs niveaux auxquels les soins naturels peuvent aider traiter ou prévenir les symptômes de l’érysipèle.

Donc, il sera nécessaire

1/Limiter l’œdème et la brûlure et pour cela, il sera nécessaire d’utiliser des molécules :

  • pour l’œdème , système circulatoire pour drainer, évacuer les toxines et dégonfler
  • pour brûler, les médicaments anti-inflammatoires pour arrêter le phénomène de l’inflammation qui décompose la peau (tels que les coups de soleil et pelage de la peau)

Il y a une huile parfaitement végétale adaptée qui possède ces deux types de molécules et qui, en outre, a des propriétés anti-infectieuses et curatives, c’est l’huile de Tamanu.

2/ Éviter l’introduction de nouvelles bactéries. Il est sage d’ajouter quelques molécules d’huiles essentielles qui sont également très anti-infectieuses

3/ Aider la peau à se renforcer et à guérir rapidement pour prévenir de nouvelles lésions (porte bactéries)

Pendant la crise, voici une formule naturelle« Erysipèle Traitant Fluide » qui soulagera l’œdème, brûler et restaurer la peau en la rendant plus souple et résistante.

  • Huile de Tamanu. 30ml
  • Muscat Huile de Rose 10ml
  • Niaouli HE 7 ml
  • HE Eucalyptus globulus. 3
  • Vitamine E 15 gouttesml

Comment prévenir la récurrence de l’érysipèle ?

Pour prévenir l’érysipèle, il est nécessaire de préparer la peau pour la renforcer, et c’est là que les huiles végétales participant à la construction de la barrière cutanée, ont toute leur légitimité.

L’ idéal serait d’appliquer un fluide préventif « Erysipèle » à base d’huiles végétales, sur les parties du corps touchées par l’érysipèle, matin, au lieu de crème ou de lait corporel.

Ces huiles sont complémentaires et renforcent la peau pour prévenir les lésions qui permettent aux bactéries de pénétrer.

Il y a des molécules régénérantes, circulatoires, anti-infectieuses, anti-inflammatoires, cicatrisantes dans ce liquide. Voici sa formule.

  • Huile de Tamanu 25
  • Huile de carthame. 10 mlml
  • Huile de rose muscat. 13 ml
  • HE Niaouli 25 gouttes
  • Vitamine E 15 gouttes

, avez-vous eu ce genre de problème d’érysipèle ? Alors