3 conseils pour développer de nouveaux produits et services

3 conseils pour développer de nouveaux produits et services

Avec un monde en pleine mutation et les disruptions apportées par la transition numérique, il a rarement été aussi indispensable de proposer à sa clientèle de nouveaux produits et services taillés spécifiquement à leurs besoins.

Si les grands groupes internationaux dégagent facilement des budgets faramineux pour alimenter leur pipeline R&D, le développement de nouveaux produits et services peut mettre en péril l’existence même d’une PME. Voici 3 conseils qui vous permettront de maximiser votre budget recherche et développement en apportant rapidement sur le marché des solutions qui correspondent aux vraies attentes des consommateurs.

1 – Adoptez le design thinking

Méthodologie centrée sur les besoins de l’être humain, le design thinking systématise une approche non linéaire et ambitieuse à la résolution des problèmes que vous souhaitez adresser. Elle repose sur la coopération d’une équipe pluridisciplinaire afin de concevoir des solutions novatrices qui sortent du cadre habituel de chaque métier.

Afin de vous assurer l’adhésion de l’ensemble des collaborateurs amenés à participer au processus, il est recommandé de faire appel aux experts d’un cabinet de conseil en innovation. Ces consultants extérieurs vous aideront à implanter ce nouvel état d’esprit à tous les étages de votre structure et de maximiser vos chances de succès.

2 – Analysez l’existant

L’analyse des résultats des efforts en R&D du passé peuvent révéler de véritable pépites dans votre quête de réponses à des problématiques contemporaines. En vous constituant une banque d’applications avec des formules qui n’avaient pas de débouchés industriels lors de leur découverte vous pourrez peut-être répliquer le succès du fameux Post-it. Ces incontournables pense-bêtes ont été imaginés en 1974 par Arthur Fry afin de créer un marque-page susceptible d’être déplacé. Pour ce faire, il a utilisé une colle très peu adhésive inventée en 1970 par son collègue Spencer Silver.  

3 – Sollicitez les aides au financement

Face au retard technologique pris par notre pays, les pouvoirs publics ont développé une panoplie d’aides visant à favoriser l’innovation dans l’ensemble des secteurs d’activité traditionnels et high tech. Entre les subventions, les aides au financement et les prix R&D, vous pouvez considérablement diminuer la part de fonds propres consacrée au développement de produits et services.