Comment faire un bon investissement locatif ?

Comment faire un bon investissement locatif ?

Le secteur immobilier offre une pléthore de possibilités pour investir. L’un des moyens pratiques pour rentabiliser son investissement est bien celui de l’immobilier locatif. Acheter un bien qui prend de la valeur au fil du temps, percevoir un loyer, bénéficier des avantages fiscaux, nécessitent la prise en compte de plusieurs facteurs : les cibles, le calcul de rendement, le type de logement, la situation géographique. Comment s’y prendre vraiment ?

Les critères à prendre en compte pour investir dans l’immobilier

Le nombre de personnes qui s’intéresse à l’immobilier ne cesse d’augmenter or certains paramètres sont indispensables pour réussir un tel projet.

A lire en complément : Le parement mural, avec quel matériau ?

Définissez le type de logement et l’emplacement en fonction de la cible

Dans l’immobilier locatif, plus vous rémunérez le risque, plus vous aurez un rendement attractif. Lorsque les surfaces sont petites, elles rapportent énormément au mètre carré. Le seul inconvénient serait pourtant de faire très régulièrement face à un changement de locataires. Ceci a pour corolaire directe  des remises en l’état plus fréquentes ainsi qu’un grand taux de vacance locative.

C’est tout le contraire pour les grandes surfaces. Le rendement locatif est bas, mais puisqu’elles sont surtout prisées pas les familles nombreuses, une attention particulière est accordée à l’entretien des lieux.  Vous n’aurez donc pas tant à dépenser en frais propriétaire/bailleur. Les deux et trois pièces constituent une alternative aux deux options précédentes. Elles sont d’ailleurs les plus plébiscitées par ceux qui investissent dans l’immobilier locatif.

A découvrir également : Un investissement immobilier rentable sur Rennes

La cible également joue un rôle prépondérant dans le type de logement. Si vous visez des étudiants, achetez un immeuble avec des studios. Si vous visez les familles par contre, les deux pièces trois-pièces sont l’idéal. Dans le premier cas, vous devrez acheter à proximité d’une université, d’une petite surface, des lieux d’animations diverses.  Pour les familles, achetez près des espaces verts, des crèches, des écoles.

investissement locatif

Acheter du neuf ou un ancien logement

Sur le marché, les immeubles neufs coûtent plus cher que les anciens, la différence étant estimée entre 20 et 30%. Cependant, il faut souligner que cet écart n’impacte en rien le prix du loyer. Il y a pour ainsi dire un grand écueil toutefois comblé en partie par d’énormes avantages fiscaux proposés par la loi Pinel.

Financer votre achat locatif

Ce financement ne diffère pas tellement de ce qui se fait dans le cadre d’une résidence personnelle. Ainsi, vous devrez mettre une mise de fonds et concéder une hypothèque. Cette dernière solution permet d’obtenir une réduction de 5% à 10% sur votre apport personnel.  De même, vous pouvez utiliser votre RAP (régime d’accès à la propriété) pour financer votre projet locatif. Enfin, il est possible de rehyporthéquer un immeuble afin d’en acheter un autre.  Tout compte fait, ne cherchez pas une forte rentabilité au tout début. Avec 3%, 4% de rendement, vous trouverez largement de bénéfices.

De plus, vous n’êtes pas sans savoir que l’investissement immobilier devient encore plus profitable au fil des années. Certaines dispositions législatives particulièrement la loi Pinel vous offrent de nombreuses réductions au fil des ans et selon différents montages financiers. Pour optimiser votre budget, il est toujours bon de souscrire à une garantie locative.

Il s’agit d’une assurance qui vous assure de ce que vos loyers vous seront payés, peu importe les circonstances. Garantie universelle des risques locatifs ou classique assurance loyers impayés, referez-vous à une compagnie d’assurance pour trouver la meilleure option.

Investissez dans la location meublée ou nue

La location meublée est la meilleure option pour les investisseurs vu qu’elle se conclut sur une durée de trois ans renouvelable par tacite reconduction. Ici, vous avez une certaine stabilité contrairement à la location meublée qui se conclut sur une année maximum, mais qui est également renouvelable par tacite reconduction.