Quelles sont les études pour devenir puéricultrice ?

Quelles sont les études pour devenir puéricultrice ?

La puéricultrice est cette femme qui a suivi une formation qui lui permet d’être particulièrement au service des enfants et de leurs parents. Elle s’occupe de l’encadrement des auxiliaires de péniculture et de ceux qui forment les enfants. On retrouve ces spécialistes dans les crèches, les hôpitaux, et plein d’autres endroits. Mais il faut un parcours professionnel non négligeable pour y arriver. Si ce métier vous passionne, découvrez ici, le parcours qu’il vous faut pour l’exercer.

Puéricultrice : qui est-ce ?

La puéricultrice est avant tout une personne ayant un tempérament doux. Elle est extrêmement aimable et possède le sens de la responsabilité. Ce sont ces critères qui lui permettent d’être vraiment à l’aise au milieu des enfants. Malgré les caprices des gamins, elle a la possibilité de rester avec eux sans être agressive.

A découvrir également : Comment garder la forme lorsqu'on est senior ?

Si vous avez envie de devenir puéricultrice, vous devez avant tout travailler sur votre personnalité. Vous avez intérêt à devenir une personne vraiment adorable pour les enfants. Pourtant, ces critères ne vous permettent pas directement d’exercer ce métier. Vous devez avant tout suivre certaines formations. Un diplôme de sagefemme ou un diplôme en infirmerie est donc indispensable pour vous.

En tant que puéricultrice, si vous devez intervenir dans une maternité, vous allez directement travailler avec des sagefemmes. Votre travail serait de vous occuper des premiers soins dont les nouveau-nés auront besoin. Si le traitement a effectué, dépasse vos compétences de puéricultrice, vous allez sans doute faire appel à un spécialiste. Il s’agira du pédiatre.

A lire aussi : Pharmacie de garde : comment ça marche ?

La puéricultrice qui exerce dans un atelier de pédiatrie s’occupera des problèmes familiaux et des enfants indisposés. Une puéricultrice travaillant par contre dans un centre de protection maternelle et infantile aura pour mission de prévenir, d’informer et d’éduquer les familles. Elle intervient dans certains centres de santé pour secourir les enfants déclarés malades par un hôpital.

Dès que la puéricultrice aura une ancienneté dans le domaine, ses responsabilités connaitront du progrès. Elle peut se voir à la tête d’une crèche. Elle s’occupera aussi de la formation des nouveaux aides-soignants.

Quelle formation suivre pour devenir Puéricultrice ?

Si vous êtes attiré par ce métier, vous devez avoir un diplôme d’état de puériculture. Eh oui ! Mais avant d’avoir ce grade, il faut d’abord disposer soit d’un diplôme en infirmerie ou d’un diplôme d’état de sage-femme.

Dès que vous avez un de ces diplômes, vous pouvez désormais effectuer un concours d’admission dans une école qui forme les puéricultrices. La plupart des candidats exercent d’abord en tant qu’infirmiers.

Avant d’être officiellement considéré comme puéricultrice, vous devez avoir nécessairement un parcours d’au moins BAC+4. Bientôt, ce niveau préalable sera ramené à un master.

Pour être admis à un concours de puéricultrice, vous devez, après avoir réussir la partie écrite, répondre à une cinquantaine de questions. Ensuite, il faudra effectuer un entretien en bonne et due forme qui vous permettra d’exposer vos motivations pour le métier.

Avant de vous inscrire dans une école pour devenir puéricultrice, vous devez vérifier les qualifications de cette université. N’oubliez surtout pas que cette formation est payante.