Comment trouver le numéro de téléphone une fourrière ?

Comment trouver le numéro de téléphone une fourrière ?

Vous avez garé votre véhicule sur un stationnement interdit ? Vous ne retrouvez plus votre voiture là où vous l’avez garé ? Il va peut-être falloir se diriger vers la fourrière ! Alors si vous êtes à la recherche du numéro de téléphone de la fourrière de votre ville, voici l’annuaire à connaître absolument !

Un annuaire qui vous répond immédiatement

Pour trouver le numéro de téléphone de la fourrière de votre ville, il existe désormais un annuaire spécialisé. En seulement quelques secondes, vous obtiendrez les coordonnées demandées pour être mis en relation avec le service. En effet, il faut savoir qu’à la suite d’une mise en fourrière, vous disposez de trois jours pour récupérer votre véhicule.

Lire également : Contrôle technique : un envol des prix depuis la réforme de 2018

Voilà pourquoi, il est essentiel de s’y diriger en urgence pour éviter des frais exorbitants à l’arrivée ! Généralement, la mise en fourrière avoisine les 121,27 € pour les voitures particulières. Mais c’est un montant qui varie énormément en fonction des régions. À cela, il faudra ajouter une garde journalière de 6,42 € qui, là encore, dépend de votre situation géographique. À noter que des frais d’expertise s’appliquent pour certaines situations avec, parfois, des opérations préalables qui font grimper la note…

Enlèvement du véhicule : dans quelle situation ?

La mise en fourrière d’un véhicule peut s’appliquer dans différentes situations. Il peut s’agir d’une entrave à la circulation, d’un stationnement gênant, abusif ou dangereux. Dans d’autres circonstances, la mise en fourrière concerne les voitures ou les épaves abandonnées sur la voie publique.

A lire en complément : Audi : une marque qui plaît aux jeunes

Enfin, la mise en fourrière s’applique aussi pour non-présentation du contrôle technique, une infraction grave au code de la route telle qu’une alcoolémie ou le dépassement de la vitesse autorisée et une circulation sur des sites naturels. Quant à une sortie définitive de la fourrière, il faudra présenter une pièce d’identité en cours de validité ainsi qu’une attestation d’assurance.