Pourquoi faire un bilan neuropsychologique?

Pourquoi faire un bilan neuropsychologique?

Les troubles du cerveau peuvent survenir après certaines lésions. Cela peut être le résultat d’un accident ou d’un choc. Cependant, les lésions peuvent entrainer une certaine limitation des réflexes cognitifs. Pour cela, se rendre chez un neuropsychologue est une alternative de choix. Voici ce pour quoi vous rendre chez ce dernier.

Neuropsychologue : c’est quoi ?

Quand des patients sont atteints de troubles psychologiques suite à certains évènements, ils sont suivis par des neuropsychologues. En réalité, les troubles de mémoires peuvent entrainer un changement comportemental, une difficulté d’apprentissage, etc. De ce fait, il faudra faire appel à un neuropsychologue pour évaluer ces changements et leurs implications. Son rôle ne sera pas de procéder à des chirurgies ou de prescrire des médicaments.

A découvrir également : Rendez-vous au spa pour vous ressourcer

Son importance chez l’enfant

En réalité, un neuropsychologue sera tout efficace pour un adulte que pour un enfant. Chez l’enfant, un bilan neuropsychologique permettra de détecter des problèmes rapidement afin d’éviter leur aggravation. En réalité, lorsque les problèmes cérébraux sont détectés le plus tôt possible, il est plus facile de minimiser leur impact dans le futur. Ainsi, le neuropsychologue sera capable de dire pourquoi un enfant agit différemment comparé aux autres.

Chez l’enfant, les troubles ne sont pas généralement les mêmes que chez les adultes. Lorsque vous amènerez votre enfant chez un neuropsychologue, il pourra poser un diagnostic complet. Cela pourrait bien concerner les troubles mnésiques, les troubles des fonctions attentionnelles et exécutives, les troubles du langage, les troubles psychométriques, etc.

Lire également : Pharmacie de garde : comment ça marche ?

Son importance chez les adultes

Chez les adultes, le neuropsychologue s’attèlera à identifier les déficiences ainsi que leur évolution. Il existe donc différentes maladies avec des répercussions sur le cerveau. Ces dernières peuvent passer inaperçues dans un premier temps. Il n’y a que leur aggravation qui aide à les identifier. Pour éviter que cela arrive, un bilan neuropsychologique est nécessaire.

De ce fait, le neuropsychologue peut déterminer si vous souffrez de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. Elles sont réputées pour être à la base de plusieurs problèmes neurologiques, qui entrainent à leur tour une baisse importante des capacités cognitives et une démence dans certains cas. L’avantage de faire un bilan neuropsychologique réside dans le fait que vous pourrez déterminer le début de ces maladies. Cela permet de mettre en place un plan de traitement efficace comme dans le cas des enfants.

Les modalités qu’évalue le neuropsychologue

Le neuropsychologue pendant le bilan cherche à évaluer quelques modalités. Pour cela, il met en place un ensemble de tests que vous devez passer afin de déterminer votre état réel. De ce fait, il sera évalué en priorité vos fonctionnalités visuospatiales, la fonctionnalité de votre mémoire, le raisonnement abstrait, la concentration. Il sera également évalué, la vitesse à laquelle vous traitez les informations ainsi que votre aptitude à planifier et à donner de la priorité à des mouvements, des actions ou des situations. Ces facteurs sont étudiés à travers des questions et des tâches bien précises.

Après cela, les résultats seront bien entendu comparés à des personnes de votre âge et surtout issus de votre environnement jouissant d’une bonne faculté. À la base des résultats, des traitements peuvent être préconisés pour corriger l’évolution d’un cas avancé ou pour en limiter les répercussions.