La formation en alternance, l’avenir professionnel

La formation en alternance, l’avenir professionnel

Le gouvernement poursuit ses réformes dans le domaine de la formation et de l’apprentissage. À ce titre, il a été adopté à l’Assemblée Nationale et au Sénat la Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel. Loi entrée en vigueur le 5 septembre dernier et dont les décrets d’application sont parus dans la foulée. Parce que chacun d’entre nous possède des qualités, des motivations et des aspirations différentes et surtout, parce qu’aucune voie n’illustre mieux la réussite qu’une autre : il est possible de se préparer, de construire son avenir professionnel, mais aussi de performer dans sa carrière. Gros plan sur les principaux axes et leurs atouts. 

La formation continue, le pilier de l’avenir professionnel

La formation permet à tout à chacun d’acquérir le savoir-faire utile et nécessaire pour exercer un métier. Que l’on soit exclu du système scolaire, un universitaire, en recherche d’emploi, sans qualification, en reconversion professionnelle ou encore un salarié, la formation professionnelle en continu est un axe prioritaire de cette loi. La formation est d’ailleurs un atout également pour les entreprises, qui leur permettent alors de former des salariés selon les codes de l’entreprise et ses besoins. D’ailleurs, de grands groupes le proposaient déjà avant cette loi, comme c’est le cas des formations en alternance proposées par La Poste notamment. En intégrant l’entreprise par ce biais, c’est l’occasion d’acquérir de l’expérience et de pouvoir postuler à une grande diversité de métiers du CAP au BAC + 5 !

Un engouement tel que le hashtag #avenirpro envahi les réseaux sociaux. Et pour cause, au-delà du développement de l’alternance, c’est également d’autres points qui sont optimisés, de quoi envisager son avenir professionnel de manière sereine. La loi traite également de l’élargissement de l’assurance chômage, de l’égalité « Femme – Homme », de l’emploi des personnes handicapées, mais aussi de la lutte contre les fraudes liés au travail détaché en l’occurrence. Quoi qu’il en soit, au-delà de ces nombreux changements, l’enseignement professionnel est au cœur de la Loi. Une opportunité pour celles et ceux qui souhaitent acquérir des compétences à la fois théoriques, techniques et pouvoir les mettre en application en parallèle. Et cerise sur le gâteau : le diplôme est reconnu, de quoi avoir plusieurs cordes solides à son arc !