Quel poste pour quelle méthode de soudure ?

Quel poste pour quelle méthode de soudure ?

La soudure se base sur la fusion thermique et permanente de différentes pièces métalliques. Pour exceller dans ce métier, vous avez besoin d’un poste de soudure. Il en existe plusieurs sur le marché, mais vous devez choisir en fonction de la technique employée.

La soudure à l’arc

La méthode de la soudure à l’arc consiste à élever la température d’un matériau avec un arc électrique jusqu’à ce qu’il fonde. Un court-circuit relativement puissant se crée pour relier les deux métaux. Cette technique nécessite l’utilisation d’un poste qui sert de générateur électrique. Vous pouvez trouver ce dispositif sur le site https://www.easyweldfrance.com/ à moindre coût.

A lire également : Qui couvre la responsabilité civile ?

Vous avez également besoin d’une électrode qui vous aide à faire la soudure. Vous avez le choix entre l’électrode fusible et non fusible. Dotez-vous d’une pince de masse que vous allez accrocher sur la pièce que vous souhaitez souder. Lorsque l’électrode et la pièce se touchent, cela forme un arc électrique qui va chauffer le point de contact jusqu’à la fusion.

La soudure MIG-MAG

La soudure MIG-MAG est une technique très employée par les professionnels. Cela est dû au fait qu’elle permet de réaliser rapidement des soudures lourdes. Avec cette méthode, un métal d’apport forme l’arc électrique et un fil se dévide automatiquement. La torche utilisée projette un gaz inerte ou actif pour limiter les risques d’oxydation du bain de fusion.

Lire également : Des équipements de grande qualité à disposition des agriculteurs

Ce type de soudure requiert un dispositif plus avancé. Vous avez donc besoin d’un poste de soudure semi-automatique afin d’améliorer votre productivité. Avec cette technique, vous pouvez faire recours à un gaz avec un fil acier, inox ou aluminium. Vous avez également la possibilité de travailler sans gaz, mais avec un fil fourré acier.

La soudure TIG, plasma et autogène

La soudure TIG ou Tungsten Inert Gas est une méthode de soudage similaire au MIG-MAG. L’oxygène ambiant protège le point de fusion à l’aide d’un gaz inerte. Ici, vous devez faire recours à une électrode en tungstène afin de réaliser des soudures sur des matériaux très fins.

La soudure plasma est une évolution technologique. Elle consiste à chauffer jusqu’à 10 000°C le métal d’apport pour le transformer en plasma. Elle nécessite les postes employés par la soudure TIG, mais en version automatique. Vous devez aussi avoir un découpeur au plasma.

La soudure autogène ou oxyacétylénique est la méthode de soudage par chalumeau. Elle est courante chez :

  • les carrossiers ;
  • les métalliers ;
  • les chauffagistes.

Cette technique requiert l’usage de deux bonbonnes de gaz (oxygène et acétylène). Le mélange et l’ignition de ces deux substances génèrent une température de 3 000°C.

Voici en résumé, les postes à utiliser en fonction de sa méthode de soudure.