Quelles sont les conditions pour voyager au Maroc depuis le covid ?

Quelles sont les conditions pour voyager au Maroc depuis le covid ?

Le 7 février 2022, les autorités du Maroc annonçaient la relance des opérations aux frontières. Elles ont immédiatement dévoilé les présentes conditions de voyage au Maroc. Quelles sont donc ces exigences pour les voyageurs au Maroc ? Nous vous invitons à découvrir dans cet article, les informations concernant les conditions relatives aux voyages au Maroc.

Les conditions d’ordre sanitaires sur le territoire marocain

Les liaisons aériennes et maritimes ont repris et les points de passage terrestre sont : ouverts. Un état d’urgence sanitaire est alors en vigueur au Maroc. L’entrée sur le territoire marocain est : ainsi subordonnée à plusieurs conditions.

A découvrir également : Le « serial voleur de pizzas » interpellé par un policier déguisé en livreur

La condition du pass vaccinal et du test PCR

Un carnet de vaccination valide est : obligatoirement requis pour entrer sur le territoire marocain. En outre, un dossier médical destiné aux voyageurs doit être : dûment rempli avant le voyage. Ce même dossier est : également délivré à bord de tous les avions et bateaux.

Par ailleurs, tous les voyageurs doivent être en mesure de prouver le résultat d’un test PCR négatif. Ce dernier doit être : réalisé dans un délai de 72 heures avant son départ. Ceci concerne uniquement les voyageurs qui ne sont jamais : vaccinés ou qui n’ont pas un schéma vaccinal complet.

Lire également : Qui doit payer les frais de viabilisation d’un terrain?

En outre, à l’aéroport, il est possible que quelques voyageurs fassent l’objet d’une sélection aléatoire à l’arrivée. Ils seront : soumis à un test d’antigène rapide dont ils pourront recevoir les résultats plus tard.

Il est aussi possible de réaliser un nouveau dépistage à la résidence ou à l’hôtel pour les voyageurs touristes. Avec les nouvelles dispositions, il faut alors attendre 48 heures après leur entrée sur le territoire national. Cette dernière mesure semble être facultative et une possibilité, probablement en cas de recrudescence de l’épidémie.

La condition à l’endroit des enfants et des adolescents

Tous les mineurs de 12 à 18 ans sont : tenus de soumettre le résultat d’un test PCR. Également, il est : fortement souhaité que la négativité de ce test soit prouvée. Et cela depuis les 48 heures qui précèdent l’embarquement. Quant aux enfants de moins de 12 ans, ils peuvent entrer sur le territoire marocain sans le moindre certificat de vaccination. De même, ils ne sont pas soumis à un test de dépistage PCR.

Le cas d’un voyageur testé positif

Pour les personnes testées positives au covid, des mesures spéciales sont : mises en exécution. Celles qui ne font preuve d’aucune complication se verront dans le devoir d’exécuter un confinement sanitaire depuis leur maison. Elles seront : soumises à un suivi assez minutieux.

Quant aux personnes absolument testées positives, elles seront : expédiées dans un centre de santé. Qu’elles présentent des complications médicales ou qu’elles soient dans un état critique.

La note verte attribuée au Maroc par la France

Désormais, le Maroc fait partie de la liste verte des pays et régions où aucune propagation active du virus n’est : observée. Dans ce pays, aucune variante alarmante n’a été : identifiée également.

Pour les voyages aller-retour depuis un pays vert, seule une preuve de vaccination complète est : exigée. En plus, des dossiers sont : normalement demandés. Par exemple le passeport et le visa, notamment pour les voyageurs déjà vaccinés.

Pour ce qui concerne les voyageurs non vaccinés, il faut nécessairement le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures. Soit un test antigénique de moins de 48 heures ou, soit un certificat de convalescence. Cela leur permettra de regagner d’autres pays, à l’exception des documents souvent requis. Il s’agit du passeport et du visa.

L’accès via passeport, visa ou carte d’identité

Pour séjourner au Maroc, les voyageurs se doivent d’être en possession d’un passeport en cours de validité et recouvrant la totalité du séjour prévu. La présentation d’un tel document est inévitable, même pour les voyages touristiques organisés en groupe.

Concernant le visa, il n’est requis que si le séjour est supérieur à trois mois. De plus, il n’est plus éventuel d’entrer sur le territoire du Maroc uniquement en présentant un certificat national.

Les modalités sanitaires adoptées au Maroc

La présentation d’un carnet de vaccination est exigée pour les déplacements entre les provinces. De même que pour entrer dans les administrations publiques et privées, auberges, restaurants, bar, centres commerciaux, gymnases, etc.

Pour ce qui est du port du masque, il reste contraint sur tout le territoire marocain. Chacun est tenu d’observer les mesures établies en cas d’urgence, compte tenu des peines conjecturées par le Code pénal. Il est alors conseillé de ne pas passer outre les ultimatums des autorités marocaines.