Les utilisations surprenantes des huiles essentielles

Les utilisations surprenantes des huiles essentielles

Obtenues par distillation à la vapeur chaude ou par pression à froid, les huiles essentielles séduisent de plus en plus. Concentrées de bienfaits des plantes naturelles, les huiles essentielles sont nombreuses et présentent de multiples applications. Chaque huile essentielle possède une propriété particulière qui permet de soigner de nombreux maux : troubles ORL et respiratoires, problèmes de peau, problèmes digestifs, douleurs musculaires et articulaires, incommodités féminines, problèmes bucco-dentaires, difficultés sexuelles ou encore migraines et fatigue par exemple. Au quotidien, leur utilisation s’étend aussi bien aux soins du corps entier qu’à l’entretien de la maison. Même les animaux de compagnie (à l’exception des chats) peuvent bénéficier de l’efficacité de l’aromathérapie pour lutter contre les tiques, les vers en particulier. Des bienfaits qui rencontrent un engouement certain compte tenu de l’opportunité d’utiliser des huiles essentielles pour assurer un bien-être efficace au naturel. Rien de tel que de les découvrir de manière insolite : gros plan donc sur quelques-unes des utilisations surprenantes de quelques huiles essentielles. 

Les usages étonnants des huiles essentielles qui changent la vie

Huiles essentielles et grossesse

L’huile essentielle de Tea Tree permet se soulager les infections urinaires. Les huiles essentielles de Marjolaine à Coquilles, de Verveine odorante, d’Argan, de Camomille romaine sont quelques-unes de celles qui sont possibles pour soulager le phénomène de « baby blues ». En marge, il en existe d’autres pour soulager les nausées, les problèmes de rétention d’eau. Bien entendu, il convient de se rapprocher du médecin traitant, de la sage-femme pour utiliser celles possibles chez la femme enceinte. 

A découvrir également : Où acheter du matériel médical à Marseille ?

Huiles essentielles et éveil au goût

À l’image des graines à grignoter au quotidien, certaines huiles essentielles (HE) permettent la réalisation de boissons savoureuses comme l’HE de citron, de menthe poivrée, d’orange sauvage ou de pamplemousse. Certaines peuvent même relever les plats et favoriser la perte de poids. 

Huiles essentielles et ménage

Rien de tel que de nettoyer le tapis de yoga avec un mélange d’huile essentielle d’arbre à thé et de vinaigre blanc. Imbiber du coton avec quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé ou de citron permet de désodoriser l’intérieur des chaussures. En cas de rénovation de l’intérieur, l’huile essentielle de menthe poivrée mélangée à la peinture fraîcheur permet d’atténuer l’odeur. Quant à l’HE de citron, elle est capable d’éliminer les traces de colle, d’encre, de sève, mais aussi les restes de chewing-gums. Pour faire briller la vaisselle, quelques gouttes d’HE de citron dans le produit vaisselle et le tour est joué. Les bactéries elles, ne résisteront pas à l’HE de lavande notamment. 

Lire également : Quel laboratoire choisir pour faire ses analyses ?

Huiles essentielles et petites bêtes

Avec la hausse des températures, il n’est pas rare de subir l’invasion de moucherons dans la cuisine. Rien de tel que l’HE de citronnelle pour les tenir éloignés de l’habitation. Les phobiques des araignées pourront opter pour celle de menthe poivrée afin de les tenir éloignés de l’habitation. Pour les limaces qui envahissent le jardin, mieux vaut préférer l’HE de cèdre ou de menthe. Pour celles et ceux qui souhaitent attirer les papillons dans le jardin, quelques gouttes d’HE d’orange ou de lavande sur des rondelles de coton est la bonne astuce. 

Les recommandations d’utilisation des huiles essentielles

Si elles sont bénéfiques, les HE n’en restent pas moins à manipuler avec précaution. Produits hautement concentrés, à mauvais escient, ces liquides peuvent présenter des effets négatifs. C’est pourquoi la première des choses est de se rapprocher d’un aromathérapeute, du médecin traitant pour connaître les contre-indications personnelles (l’HE d’estragon n’est pas indiqué pour une personne souffrant de problème au foie en l’occurrence) et savoir si l’ingestion est possible. Si tel n’est pas le cas, elles ne peuvent s’employer pures et doivent être mélangées à de l’huile végétale (avocat, jojoba, noyau d’abricot, amande douce par exemple) pour les crèmes de massage ou encore à de l’alcool pour les parfums par exemple. Ensuite, il est IMPORTANT de bien lire les recommandations avant de les utiliser et suivre les dosages. 

Les HE sont à éviter chez la femme enceinte, les personnes âgées, les enfants de moins de 3 ans notamment. Il ne faut jamais les appliquer sur les muqueuses, les oreilles ou sur le pourtour des yeux. Avant toute utilisation, il faut effectuer un essai d’application d’une huile essentielle (1 goutte diluée dans 1 cuillère d’huile végétale) dans le pli du coude. Si au bout de 24 heures rien ne se produit, son utilisation est envisageable. Dans le cas contraire, il faut renoncer à son utilisation. Pour les conserver sans danger, réduire les accidents domestiques, ces dernières doivent l’être dans un endroit tenu à l’abri de la chaleur, de l’humidité et de la lumière et bien sûr, être tenues hors de portée des enfants et des animaux. 

Huiles essentielles et sommeil

Le sommeil est un élément crucial pour notre bien-être et notre santé. Malheureusement, de nombreux facteurs peuvent perturber nos nuits, comme le stress, l’anxiété ou encore les troubles du sommeil.

Dans cette quête d’un repos réparateur, les huiles essentielles se révèlent être des alliées précieuses. Leur utilisation dans le domaine de la relaxation et du sommeil n’est plus à prouver.

Parmi les huiles essentielles recommandées pour favoriser le sommeil, on retrouve en premier lieu l’HE de lavande vraie. Cette dernière possède des propriétés calmantes qui aident à réduire l’agitation mentale et favorisent ainsi un endormissement paisible. Quelques gouttes sur l’oreiller ou diluées dans une huile végétale lors d’un massage relaxant sont souvent suffisantes pour profiter de ses bienfaits.

L’huile essentielle d’ylang-ylang est aussi appréciée pour son action sédative douce. Son parfum floral délicat contribue à instaurer une atmosphère propice au repos et à la détente avant le coucher.

Pour ceux qui souffrent d’une insomnie légère liée au stress ou aux pensées incessantes, l’Huile Essentielle de marjolaine à coquilles peut être bénéfique. Elle aide à calmer les angoisses et procure une sensation d’apaisement, favorisant ainsi l’endormissement.

Les huiles essentielles peuvent être utilisées de différentes manières pour faciliter le sommeil. En plus des applications cutanées, elles peuvent être diffusées dans la chambre avant d’aller se coucher ou ajoutées à un bain chaud relaxant.

Il faut noter que les huiles essentielles ne sont pas des somnifères et qu’il est nécessaire d’adopter une hygiène de vie propice au sommeil en complément. Une routine du soir régulière, un environnement calme et une lumière tamisée favoriseront aussi votre endormissement.

Il faut être prudent dans l’utilisation des huiles essentielles chez certaines catégories de personnes comme les femmes enceintes, les nourrissons ou encore les personnes souffrant de problèmes respiratoires. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel avant utilisation.

Huiles essentielles et soins de la peau

Huiles essentielles et soins de la peau : une alliance naturelle

Nos rituels beauté sont nombreux, mais ils offrent des bienfaits pour la peau grâce à leurs propriétés hydratantes, régénérantes et apaisantes. Elles sont utilisées depuis des siècles dans le domaine des cosmétiques naturels.

L’une des huiles essentielles les plus populaires pour les soins de la peau est l’HE d’arbre à thé. Connue pour ses vertus antibactériennes et antifongiques, elle est idéale pour traiter les problèmes cutanés tels que l’acné ou les infections fongiques. Quelques gouttes mélangées à une crème hydratante suffisent à réduire efficacement ces désagréments.