Comment bien installer une cheminée ?

Comment bien installer une cheminée ?

La cheminée est de nos jours plus utilisée pour chauffer une maison ou encore compléter le système de chauffage existant. Ce mode de chauffage tant prisé peut être choisi pour son côté esthétique et moins onéreux. Mais, pour bénéficier réellement de ces avantages, la cheminée doit être bien installée. Autrement, elle pourrait provoquer un incendie chez vous. A contrario, quand elle est bien installée, elle reste un accessoire qui décore d’une belle façon votre intérieur. Son installation peut requérir l’intervention d’un professionnel, mais vous pouvez aussi le faire vous-même.

Installation d’une cheminée, tout ce qu’il faut savoir

Pour installer une cheminée, vous devez tout d’abord connaître les réglementations en vigueur. Ainsi, votre installation ne sera pas détruite si un contrôle devait avoir lieu. C’est aussi important pour votre propre sécurité. Votre cheminée doit forcément respecter les normes NF ou CE. En effet, le mur sur lequel elle reposera doit être séparé par des panneaux de laine de roche. Aussi, le sol qui l’accueille ne doit pas être combustible. Vous devez respecter toutes les exigences de ces normes.

L’installation commence par le choix de l’emplacement. Il est vrai que ce dernier est déterminé par l’emplacement de votre conduit de fumée. Toutefois, vous devez forcément avoir les dimensions de la cheminée. Ce faisant, vous pourrez facilement la centrer en considérant votre conduit. Par ailleurs, l’apport d’air doit être convenable et vous devez avoir une excellente évacuation des fumées. De ce fait, vous éviterez toute intoxication et votre cheminée jouera parfaitement son rôle.

Disposer les différents accessoires de la cheminée 

Après avoir déterminé le lieu d’installation de la cheminée, vous procéderez au montage de ses différents éléments. Tout ceci vous nécessitera au préalable un appareil pour détecter les matériaux inflammables, votre mètre, votre crayon et un niveau. Veillez surtout à recouvrir ses murs attenants d’un non isolant qui ne peut s’enflammer. Aussi, dégagez de l’emplacement tout élément susceptible de prendre feu comme les câbles électriques, les moquettes, les papiers peints, etc. Vous devez contrôler la solidité du sol jusqu’au plafond.

En prenant ces quelques précautions, vous êtes sûr de ne pas être victime d’un incendie plus tard. Maintenant, passez au montage de ses constituants un à un en veillant à ce que chaque étape soit solide et respecte les dimensions de l’emplacement. Une bonne méthode est de commencer avec les pierres de soubassement avant de monter les constituants de votre foyer. Il s’agit de :

  • La plaque foyère ;
  • L’arrière du foyer ;
  • Les jambages ;
  • Les corbeaux ;
  • Le linteau.

Après cette installation, vous ferez celle de son avaloir et de sa trappe de tirage. Ensuite, vous monterez le conduit de fumée. Enfin, il ne vous revient qu’à finaliser votre installation en rendant votre cheminée plus belle et esthétique en lui complétant les finitions nécessaires.

Les types de cheminées à choisir 

On ne choisira pas et on n’installera pas une cheminée à tout hasard. Si vous voulez simplement vous servir de votre cheminée irrégulièrement, juste pour des soirées en famille ou des occasions particulières, choisissez une cheminée d’agrément. Un chauffage d’appoint vous permettra de réchauffer votre maison en hiver et il peut également prêter main-forte au chauffage principal. Vous pouvez aussi faire de votre cheminée, le chauffage principal de votre domicile. Le bois peut être ici choisi puisqu’il est moins coûteux et fonctionne en tout temps.